top of page

L'hypnose n'est pas une thérapie


une dans tribale pour une transe


hypnose-france-comment-choisir-un-praticien

Ce schéma vise à mieux comprendre les utilisations possibles de l'hypnose dans des pratiques conventionnelles des relations d'aide.


Quel mauvais raccourci que celui de penser l’hypnose comme une thérapie. Penser que la transe ajoutée à une thérapie conventionnelle serait égale à une hypnothérapie est tout aussi fantaisiste.


L’hypnose tout comme la communication est un moyen qui peut être utilisé dans divers champs d’application. Voici quatre grandes catégories :


1. les champs de la santé mentale,

2. les champs de la santé physique,

3. les champ du bien-être,

4.les champs plus larges des langages*.

*Hypnose conversationnelle et ses applications possibles.


La notion de "relation d’aide"

Tout d’abord, rappelons qu’il n’existe pas une seule forme de relation d’aide mais des genres bien différents. Leur objectif commun est certainement celui de faciliter chez l’Autre l’accès à des potentialités innées en vue de la meilleure croissance qu’il soit pour lui. Dans certaines formes de relations d’aide, l’Autre prendra la forme d’un individu, d’un patient ou d’un groupe d’individus ou de patients.


Les relations d’aide sont multiples dans la mesure où toute interaction intègre et éthique visant à favoriser une bonne croissance, une plus grande autonomie, ou une meilleure santé constitue à chaque fois une forme spécifique de relation d’aide. Dans certains cas, elles peuvent être imbriquées.


Nous laisserons de côté les relations d’aide privées d’ordre familial ou amical "parents-enfants, couples divers, amis chers…" et les relations d’aides professionnelles de type "consultants-clients (coaching d’entreprise), conseillers pédagogiques ou professionnels, entraineurs ou préparateurs sportifs…"


Nous allons nous intéresser à d’autres catégories professionnelles des relations d’aide plus spécifiques à notre sujet principal.


En somme, on constate globalement en France l’utilisation de l’hypnose dans trois grandes formes de relations d’aide :

1. L’hypnose pratiquée dans le cadre de l’épanouissement,

2. L’hypnose pratiquée dans le cadre de la santé mentale,

3. L’hypnose pratiquée dans le cadre de la santé physique.


Les liens suivants précisent ces formes de relations d’aide et les missions spécifiques des professionnels qui utilisent l’hypnose comme adjuvant dans le cadre de leur pratique, de façon ponctuelle ou régulière :








Les transes offrent des possibilités très éloignées des visions occidentales assez limitées. Le simple fait de considérer l'hypnose comme une thérapie ou une hypnothérapie est déjà un appauvrissement des transes et de leurs possibilités. Cela montre une connaissance "rétrécie" de l'hypnose, ses transes et ses possibilités.

Gerome ETTZEVOGLOV

Auteur, conférencier, consultant Président d'honneur du Syndicat Français des Praticiens en Hypnose Intégrative®

La reproduction partielle ou totale de cet article est autorisée sous la condition d'intégrer le texte et lien suivants : ©Article d'actualité de G. ETTZEVOGLOV Expert Hypnose Nice : www.expert-hypnose.com


Téléchargez gratuitement le livre "Les Dessous de l'Hypnose en France, Immersion au Coeur d'un Univers Fascinant", Paris, Éditions EUTHYMIX, 2018." G. ETTZEVOGLOV.​

Comments


bottom of page