top of page

Une conférence de Gerome Ettzevoglov



Retranscription d'une des conférences de Gerome ETTZEVOGLOV

Synopsis : Hypnose Flash®, Hypnose Intégrative®, AutoHypnose Intégrative®, Self-Hypnose Flash®, Recognition Intégrative® sont autant d'outils hypnogènes appliqués aux relations d'aide ; relations d'aide, à soi, aux autres et aux mondes. Mais sur quels principes, axiomes, paradigmes et postulats ou philosophie reposent ces pratiques ?


Titre de da conférence :

"LE POUVOIR DU LANGAGE DES SENTIMENTS DE L’ÂME ET SES EFFETS AU TRAVERS D’AUTRES VISAGES DE L’HYPNOSE"

Bonjour à toutes et tous,

Je vais évoquer aujourd'hui le langage des sentiments de l’âme en 19 points brefs, simplifiés et répartis en V sections courtes ; elles-mêmes illustrées de démonstrations flash sur des volontaires du public.

Ensuite, je répondrai à vos questions.


I. GÉNÉRALITÉS

1. « HYPNOSE », UN TERME AMBIGU

Hypnose désigne à la fois des états non spécifiques de conscience, leurs effets, des usages, des courants théoriques, et des pratiques. Je voudrais commencer par rappeler que l’hypnose en soi, ne présente aucune vertu thérapeutique, psychothérapeutique, parapsychologique, surnaturelle ou magique. C’est l’usage que l’on en fait qui produit ou non des effets de différentes natures.

2. L’HYPNOSE REVÊT DIFFÉRENTS VISAGES

L’hypnose, c’est avant tout les transes de la vie quotidiennes comme celles que vous vivez communément au travers de songes, de rêveries ou de contemplations. Ce sont aussi des transes spontanées induites par les arts, la musique, le sport, la sexualité, ou d’autres activités. Ou encore des transes passionnelles suggérées par des sentiments ardents comme l’amour, le désir, la jalousie, etc. L'hypnose, c’est aussi des transes religieuses ou profanes provoquées par des rituels spécifiques (prières, chants, danses sacrées, derviches tourneurs...).Ou des transes tribales ou chamaniques souvent convoquées par absorption de champignons hallucinogènes ou d'autres plantes ou racines aux effets psycho-actifs. Mais l’hypnose c’est aussi des transes résultant de certaines prises de médicaments (hypnovel et autres), ou de consommation de toxiques tels l’alcool, le cannabis, ou d’autres drogues plus violentes encore.

3. L'HYPNOSE SUR LE PLAN SCIENTIFIQUE

Sur le plan scientifique, l’activité électrique du cerveau sous hypnose naturelle se situe entre 8 et 13Hz. Sous EEG, l’état de transe se situe donc entre l’état de veille et l’état de sommeil. On constate sous imagerie cérébrale que contrairement aux états de veille, au sommeil lent, au sommeil paradoxal, ou aux hallucinations, l’hypnose ne présente aucune organisation cérébrale stéréotypée. En finalité, l’état hypnotique se distingue d’états de veille ordinaires, ou d'autres phénomènes hallucinatoires par la désactivation du précunéus et du cortex cingulaire postérieur, suggérant ainsi des états modifiés de conscience. Ces recherches et observations menées par Elisabeth Faymonville, Docteur en anesthésie et réanimation à Liège, et ses équipes, ont permis de faire entrer l’hypnosédation au rang des techniques d’anesthésie validée par la médecine conventionnelle. L’hypnosédation est un protocole qui combine, selon les cas cliniques : anxiolytiques par voie orale, sédatifs en intraveineuse et anesthésiques locaux, à une hypnose très légère induite par reviviscence d’un souvenir agréable. Il va sans dire que ce protocole d’anesthésie est réservé aux médecins anesthésiste-réanimateurs.

4. L'HYPNOSE NATURELLE APPLIQUÉE AUX RELATIONS D'AIDE EST PRATIQUÉE PAR DIFFÉRENTS PROFESSIONNELS DANS LEUR(S) CHAMP(S) RESPECTIF(S) DE COMPÉTENCES.

Inutile de le rappeler ici, l’hypnose ne peut et ne doit se substituer à aucun avis ni traitement médical. Tout praticien de l’hypnose sérieux le rappellera sans cesse, l’hypnose appliquée aux relations d’aide constitue un ensemble d'approches complémentaires et non "alternatives". La différence est de taille. Dans les cas de pathologies organiques graves, les risques liés à des retards de prise en charge médicale conventionnelles sont réels.


5. HUMILITÉ

Toutes les formes d’approches éthiques pouvant favoriser le mieux-être, l’autonomie et l’épanouissement de la personnes humaine méritent d’être considérées. Elles participent d’un corpus de connaissances et savoir-faire important trop souvent boudé ou dénigré par les sciences dures.


6. LES HYPOTHÈSES QUI PARTICIPENT DE LA PENSÉE DU PRATICIEN DETERMINENT SON ORIENTATION ET SA PRATIQUE.

Aujourd'hui les différentes pratiques de l'hypnose appliquées aux relations d'aide sont, pour la plus grande majorité, descendantes du magnétisme, de l'imaginationisme et du sophisme. Nous assistons depuis quelques années aussi à un retour important du courant spiritualiste.

II. SPÉCIFICITÉS


7. LES APPROCHES DE L'HYPNOSE APPLIQUÉES AUX RELATIONS D'AIDE REPOSENT DONC SUR DES COURANTS DE PENSÉE QUI DONNENT CORPS ET SENS À DES PARADIGMES BIEN DIFFÉRENTS LES UNS DES AUTRES.

En somme, si en tant que praticien je pense que c’est un esprit qui va vous libérer d’une conduite addictive, je tenterai par tous les moyens de contacter cet esprit. Personnellement, en tant que praticien de l’hypnose flash intégrative®, je pense que vous êtes muni d’un appareil affectif autonome. Doté d’une intelligence propre, il influence votre soma et votre psyché et par extension votre cerveau, votre métabolisme, votre conscient, votre inconscient ou subconscient, vos pensées et vos comportements. Cet appareil affectif autonome produit des émotions et sentiments de l’âme qui :

- influencent et dominent l’appareil psychologique,

- influencent et dominent l’appareil somatique, - influencent et dominent le système nerveux central et par extension toutes fonctions et sensations physiques, morales et spirituelles.

Qui n’a jamais été dominé par ses sentiments ou ses émotions ? Qui n’en a jamais ressenti les effets puissants bén